Au Soudan, la pression de l’opposition a payé. Depuis Dimanche, la coalition d’opposition avait averti qu’un accord devait être trouvé dans les 72 heures entre les civils et les militaires sinon les gens n’allaient pas quitter la rue. Les civils veulent  diriger la transition qui doit conduire à des élections prochaines. Les militaires, eux, c’est le contrôle de la future autorité de transition qui les intéresse. Pour garantir que la charia continuerait d’être la source du droit.

Heureusement qu’ils se sont entendus sur quelque chose. Le nouveau « Conseil souverain » va donc remplacer le Conseil militaire qui est au pouvoir actuellement. On sait qu’il y aura dedans des civils et des militaires mais les discussions continuent . Et c’est dans ça on va définir ceux qui vont faire partie de ce conseil et combien de temps la transition va durer. Le principe d’un Cabinet exécutif et d’un Parlement de transition a également été retenu. Rien ne vaut le dialogue, on finit toujours par s’entendre.

Qu'en pensez-vous ?