En côte d’Ivoire, pendant que c’est bizarre dans le secondaire et primaire public, les cours ont recommencé dans le supérieur.  A l’université de Felix Houphouet Boigny de Cocody, étudiants et professeurs étaient calés hier Lundi sur le campus. Chacun était occupé à tout faire pour rattraper le mois et demi de temps sans cours. L’animation de ce matin à l’université Felix Houphouet Boigny est due à la levée du mot d’ordre de grève de la Coordination nationale des enseignants du supérieur et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC). Et ce,  pour deux semaines. Selon le secrétaire général Jonhson Kouassi en liberté provisoire, c’est pour dialoguer dans de meilleures conditions.

En tout cas, les étudiants sont contents mais leur coeur n’est pas tranquille parce qu’ils savent que leur scolarité est liée aux résultats du dialogue entre les enseignants et la présidence de l’université. En attendant, ils ne cessent de se dire « ça va aller »!

Qu'en pensez-vous ?