Au Soudan, les débuts des négociations Lundi entre militaires et civils et l’annonce d’un premier accord n’ont même pas calmé les gens un peu. Le même Lundi nuit  à Khartoum la capitale, des gens armés sont arrivés sur la place du quartier général de l’armée où les gens ont l’habitude de se rassembler et ont tiré en désordre dans le tas. Ils ont fait sale dans la foule deh! Résultats,  des morts et des blessés. Pour le moment, on ne sait pas qui sont les gens qui ont tiré. Et ce mardi, la ville était calme. Des personnes accusent les Force de soutien rapide,  dirigé par le général Hemedti, le numéro 2 du Conseil militaire. Mais cette force a crié son innocence. Malgré tout, les discussions vont continuer. Aux dernières nouvelles, un accord de transition de trois ans a été trouvé.

Qu'en pensez-vous ?