En côte d’Ivoire, le gouvernement  a fait sa première réunion en janvier avec les partis politiques et la société civile pour les reformes de la Commission électorale indépendante (CEI) comme l’a annoncé le président Allassane Ouattara en Août 2018. Egalement à la demande de l’opposition à la suite d’un arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples de 2016 qui jugeait la CEI partiale et non indépendante. Le gouvernement a donc proposé à ses interlocuteur lors de cette réunion d’aller réfléchir , faire des propositions et les soumettre. C’est ainsi qu’on a eu certaines réaction. Ce vendredi,une trentaine de partis politiques de l’opposition dont le PDCI/RDA et le FPI de Affi N’guessan ont signé un projet de reforme de la CEI. Leur proposition-là n’est pas pour les enfants des !  Ces partis politiques demandent de tout revoir et même de changer la loi électorale. « Il faut tout remettre à plat .)…( « un processus électoral transparent, ouvert, crédible, et qui garantisse la paix et la stabilité du pays ».  disent certains. « …Il faut corriger toutes les dispositions qui ne garantissent pas la transparence. Il faut aussi réformer le découpage électoral. », annoncent d’autres.Ce qui est sûr, ce groupement est prêt pour déshabiller la CEI et lui faire porter de nouveaux habits. Et même une nouvelle coiffure.

Qu'en pensez-vous ?