En Libye, ça continue de chauffer. Malgré les appels de l’ONU de cesser les combats pour faire sortir les civils du pays, c’est « fohi » ! Rebelle oh, troupe gouvernementale oh ! Personne ne veut écouter quelqu’un. L’Union Européenne a mis sa bouche dedans maintenant. « J’ai appelé très fermement tous les dirigeants libyens, et en particulier  le maréchal Khalifa Haftar, à arrêter toutes les opérations militaires et à revenir à la table des négociations sous l’égide de l’ONU… », a annoncé  Federica Mogherini, une boss de l’Union Européenne. Entre temps, sur le terrain, de 21 morts dimanche, l’attaque rebelle de jeudi dernier est passé à 35 morts au moins, selon le ministère de la Santé du gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par les Nations unies. Hum, c’est encore les civils qui vont souffrir dans tout ça.

Qu'en pensez-vous ?