Après l’Union africaine, l’Union européenne et la France, ce sont les Etats unis qui ont annoncé que eux ils veulent travailler avec Felix Tshisekedi le Président élu de la République Démocratique du Congo (RDC).

C’est  Robert Palladino lui-même, porte-parole du département d’Etat américain,  qui a annoncé ça. 

L’affaire est pliée parce que quand ces gens-là se mettent derrière toi dans résultat de élection présidentielle, ça veut dire que tu peux dormir tranquille. Opposants n’a qu’ à crier comment comment, ça ne va pas aller quelque part.  D’ailleurs, à l’heure-là, le nouveau Président et ses gars sont en train de se concentrer sur l’organisation de la prestation de serment qui doit se passer aujourd’hui jeudi à Kinshasa la capitale. En tout cas, le « deal » a été bien goupillé.

Qu'en pensez-vous ?