Tonne de pression que les algériens mettent sur leur président Bouteflika  depuis 2 semaines contre un 5 ème mandat-là ont payé bien même.  Il a laissé tomber dans un « avis et communiqué » qu’il a adressé à la nation pour dire qu’il ne veut plus 5ème mandat. « Je comprends tout particulièrement le message porté par les jeunes en termes, à la fois, d’angoisse et d’ambition pour leur avenir propre et pour celui du pays », a t-il déclaré.

Il a ajouté que l’élection présidentielle calée pour le 18 ab avril qui vient est repoussée après une conférence nationale. Ils vont travailler sur une nouvelle constitution et le système politique du pays. 

Ouaille, c’est c’est une grosse surprise. on attend donc la suite des événements.

Qu'en pensez-vous ?