Du côté de la Haye, on apprend que Blé Goudé reconnu innocent depuis un moment par la Cour pénale internationale (CPI) en même temps que son « papa » Gbagbo, est encore dans un  hôtel de la ville. Pendant que ce dernier est en Belgique auprès de sa femme et son enfant, lui Charles Blé Goudé ne peut pas quitter son hôtel pour se promener n’importe comment parce qu’il n’a pas  papier qui lui autorise ça. Donc il tourne sur lui-même. Tout ça parce que la Cour pénale internationale (CPI) n’arrive pas à trouver un pays qui va l’héberger et qui va appliquer ses conditions de libération.  Cinq pays au moins ont été approchés par le greffe de la Cour, dont la Suède où habite sa sœur, l’Italie, le Luxembourg, l’Allemagne et l’Angleterre. Mais fohi !

Le problème, c’est que en cas d’acquittement, les justices européennes n’imposent pas de conditions à la libération. Il leur est donc difficile de mettre en œuvre les conditions imposées par la CPI et donc d’accueillir sur leur sol l’ex-chef des jeunes patriotes.

Donc on continue de chercher et on attend la décision de la procureure de faire appel.

Qu'en pensez-vous ?