En Côte d’Ivoire, c’était la panique dans la commune d’Adjamé à Abidjan, hier matin. La marche des partis politiques de l’opposition pour exiger la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI), a été violemment réprimée par les forces de l’ordre qui leur ont jeté une tonne de gaz lacrymogènes à la figure. En plus, certains marcheurs ont été attaqués et agressés par des enfants en conflits avec la loi, communément appelés les microbes qui se sont se sont invités à cette marche. Et pour couronner cette journée douloureuse, des membres de l’opposition ont été soit interpellés ou mis aux arrêts, car le gouvernement ivoirien avait interdit le déroulement de cette manifestation.

Ça a été une marche pas contagieuse du tout.

Qu'en pensez-vous ?