Hier mardi, ça faisait un an pile que George Weah est devenu Président de la République du Libéria. Et comme les populations ne voient pas toutes les promesses pour developper le pays et sortir les populations de la pauvreté, il est critiqué comme ce n’est pas permis. Donc pour calmer les uns et les autres, il les a invités à l’inauguration d’une église, le « Forky Jlaleh Family Fellowship ». Il a lancé des paroles d’encouragement. Selon lui, « Il y a environ un an, nous avons élu un gouvernement dans l’espoir que nos vies seraient transformées sur le plan économique. Mais le plus souvent, ce que nous entendons, c’est le côté négatif de la gouvernance, les défis économiques… la corruption, les abus de pouvoir, les fraudes, le gaspillage…. ».

Ce qui est sûr l’ancien footballeur a pu calmer le coeur de beaucoup de ses compatriotes qui continuent d’espérer. 

Qu'en pensez-vous ?