En Côte d’Ivoire, le problème de l’école perturbée pour raison de grève des enseignants, a été débattu en conseil de ministres ce Mercredi 20 mars. La preuve, Sidi Touré, le porte-parole du gouvernement a rassuré les uns et les autres  que  l’année scolaire 2018-2019 ne sera pas compromise. Selon lui, les points qui posent problèmes entre l’état et les syndicats d’enseignants grévistes vont trouver solution et l’école va recommencer bientôt partout dans le pays. C’est une déclaration qui a « enjaillé » les élèves et les parents parce que ça fait deux mois que les enfants sont à la maison et les parents se posent des questions sur l’avenir de leurs enfants.  Quant aux enseignants, ils vont peut-être avoir ce pour quoi ils sont en grève.   La revalorisation des indemnités de logement, l’intégration à la fonction publique du résiduel des radiés de 2014 et bien d’autres revendications.

Qu'en pensez-vous ?