En RDC, la fièvre hémorragique Ebola qui s’est installée dans les provinces du Kivu et de l’Ituri au Nord du pays avance à grands pas. Plongeant des famille dans le deuil. Le nombre de cas a dépassé 1000 depuis ce dimanche avec plus de 600 morts. Sur le terrain, les équipes médicales font ce qu’elles peuvent mais rencontrent trop de problèmes car elles sont ralenties par la violence entretenue par les groupes armés. Depuis le début de ce mois, l’ONG Médecins Sans Frontières a suspendu ses activités de lutte contre Ebola à Katwa et à Butembo après des attaques contre deux centres de traitement. En plus, les zones touchées sont « bourrées » comme ça, avec une population qui se déplace beaucoup. Cette épidémie qui à sa dixième flambée d’Ebola en moins d’un an en RDC a fait des paquets de victimes. Dépassant de loin l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest entre 2013-2016. 

Qu'en pensez-vous ?