Selon la Société ivoirienne de contrôle technique automobile (SICTA), 85 % des véhicules circulant en Côte d’Ivoire ont plus de dix ans d’âge, dont 14,6 % de plus de 20 ans. Pour remédier à cet état de fait, le gouvernement a décidé, à travers le Fonds de Développement du Transport Routier, d’investir 750 milliards de FCFA dans la modernisation du parc des taxis.

Et ce, pour acquérir 50 000 véhicules, grâce à un mécanisme d’accompagnement et de facilitation de l’accès au crédit automobile pour les transporteurs ayant des véhicules de plus de 10 ans. Par ailleurs, deux décrets ont été pris pour limiter l’âge des véhicules d’occasion importés et réduire les durées d’exploitation des véhicules affectés au transport public ou privé de personnes ou de marchandises. Objectif : être en harmonie avec les Objectifs de développement durable (ODD). L’Etat renforce en outre son partenariat avec le secteur privé. D’où la signature de conventions de concession avec la Compagnie ivoirienne de transports lagunaires (CITRANS) et la Société de transport lagunaire (STL), pour l’exploitation du transport par voie lagunaire. (Source: GOUV.CI).

Qu'en pensez-vous ?