Même si la croissance économique de la Côte d’Ivoire a ralenti un peu en 2018, ça reste quand même la plus rapide au monde.

Ce n’est pas moi qui dit oh, c’est la Banque mondiale qui a écrit ça dans son rapport qu’elle a présenté hier jeudi à Abidjan.

Ce qui a causé ce ralentissement, c’est une « conjoncture défavorable pour les exportations agricoles et un essoufflement de secteurs porteurs ces dernières années comme la finance, les mines, l’énergie et les télécoms… » et bien d’autres choses qu’elle a dit dans leur gros gros français d ‘économie. 

Ce qu’il faut retenir, c’est que la Banque mondiale demande aux autorités de continuer à mieux partager la croissance. Selon les derniers chiffres de 2015, 46% des Ivoiriens vivent sous le seuil de pauvreté contre 51% en 2011.

Quant à Abidjan, elle a dit dessus que d’ici 20 ans, la ville aura environ 10 millions d’habitants et que les gens vont avoir des problèmes pour se déplacer. Donc des choses sont à faire au niveau de la construction et de l’entretien des routes, du respect des règles de circulation,  du transport en commun et l’occupation de l’espace public.

Le travail continue donc.

Qu'en pensez-vous ?