Une semaine après le clash du Boeing 737 MAX 8 de Ethiopian airlines, les enquêtes pour savoir le pourquoi du comment de l’accident avance sans problème.  En octobre, le même type d’avion d’une compagnie indonésienne  est tombé dans l’eau. Depuis, beaucoup de pays se méfient de cet avion maintenant. Entretemps, les deux boîtes noires de l’appareil de Ethiopian airlines ont été trouvées et envoyées directement au  Bureau  français d’enquêtes et d’analyses (BEA). Des données ont déjà été récupérées. « L’enquête (…) requiert une analyse minutieuse et un temps considérable pour parvenir à des conclusions concrètes », a déclaré la ministre Ethiopienne du transport, Dagmawit Moges.  Selon elle, les données de cette boîte sont même chose que pour l’avion qui est tombé dans l ‘eau en octobre.

Quant à l’identification des victimes, la ministre a prévenu  que ça va prendre des mois. 

Qu'en pensez-vous ?