En Côte d’Ivoire, l’union national des magistrats est inquiet comme ça ! Ils disent que tous les jours ils ont des menaces, des pressions, les gens mettent leur bouche dans leurs affaires et les mutations se font n’importe comment. On les fatigue trop,  surtout les autorités. C’est pour ça qu’ils ont fait avis et communiqué pour dire qu’ils ne sont pas d’accord et qu’ils ne peuvent pas continuer de travailler comme ça ! Ils ont aussi parlé des affaires de Alain Lobognon et  Jacques Ehouo, deux députés que les gens du pouvoir fatiguent à l’heure-là. 

Les magistrats sont fâchés deh ! Ils demandent au Président Ado de jouer rôle et de faire  qu’ils puisse travailler librement sans que quelqu’un leur demande de faire ceci ou cela. Ils veulent dire le droit, rien que le droit. Ils veulent la séparation de pouvoir. 

Hum, c’est eux même qui savent ce qu’ils vivent, nous on donne l’information seulement.

Qu'en pensez-vous ?