Le gouvernement ivoirien veut envoyer des changements dans affaire où on dit quelqu’un est majeur ou bien mineur. Donc bientôt une loi sera proposée à l’assemblée nationale.  C’est  Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme qui a piloté ça. Il a expliqué dans leur français-là  que « Le projet de loi définit le mineur comme étant la personne qui n’a pas encore 18 ans accomplis, ramenant ainsi l’âge de la majorité civile à 18 ans. Cette réforme qui s’aligne sur la définition du mineur telle que prévue par les différentes conventions sur les droits de l’enfant, a pour effet de faire désormais coïncider la majorité civile qui était de 21 ans avec les majorités pénale (Article 116 du code pénal) et électorale (Article 3 du code électoral) fixées à 18 ans, assurant ainsi une meilleure cohérence sur le plan national ». Tout ça veut dire que maintenant-là, on est majeur à 18 ans et non à 21 ans.  Avec cette nouvelle proposition le pays va s’aligner sur les textes nationaux et internationaux. Vous avez compris non ! A 18 ans, on ne dort plus dans salon de ses parents, on va se chercher.

Qu'en pensez-vous ?