Kouamé Thierry Maxime, Kra Koffi Jonas, Aka Elichaman et Kouamé Kouamé Claude sont quatre professeurs dans un établissement d’Abengourou, une ville située à l’est de la Côte d’Ivoire. Ils ont été condamnés  à 12 mois de prison ferme et 300 000 FCFA d’amende. Parce qu’ils ont été dénoncés par  l’élève Konan Akissi Inès Josiane qui elle-même a été attrapée en train de tricher en plein examen du BEPC la semaine dernière dans un centre d’Abengourou. Ces professeurs ont reçu de l’argent pour l’aider à tricher et elle aussi n’a pas été épargnée par le juge. Elle a pris 6 mois de prison ferme et 30 000 FCFA d’amende. Au début de cet examen, le Ministère de l’éducation nationale avait lancé les « garants » à ceux qui allaient se mettre dans tricherie. Mais on dirait que le message n’est pas passé pour ces mauvais enseignants et cette élève. Ce qui est sûr, la ministre est chaude pour enlever « ça dans les yeux de ceux qui vont tenter ».

Qu'en pensez-vous ?