La nuit du Dimanche à Lundi n’a même pas été bonne pour Sobame Da, un village dogon au centre du Mali. Des hommes armés sont descendus là-bas pour tuer, casser, piller  et brûler. Homme oh, animal oh, ils n’ont rien laissé. Selon le gouvernement malien, ce sont des hommes « soupçonnés d’être des terroristes ». Un bilan provisoire de 95 morts et 19 disparus a été fait dont  des animaux abattus et des maisons incendiées. « Des renforts sont actuellement déployés dans le secteur et mènent un large ratissage pour traquer les auteurs », a précisé le gouvernement, après les yak à cette communauté et a assuré que « toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de ce carnage ». Triste. Tout simplement.

Qu'en pensez-vous ?