Le « rossignol », celui qui a ambiancé nos années collège et lycée dans les années 1980 avec ses chansons,  a fêté ses 45 ans de carrière le vendredi dernier au Palais de la Culture, une salle de spectacle située à Treichville, un quartier d’Abidjan. Je sais que beaucoup savent de qui je parle mais pour les jeunes, il s’agit de Gallet Bailly Sylvestre alias Bailly Spinto, le père de « Taxi Sougnon », « Poignon » et bien d’autres tubes qui ne vont jamais sortir de nos têtes, tellement c’est doux.

Ce vendredi donc, c’est devant des paquets de fans que pendant près de 2 heures de temps, cet artiste ivoirien a donné un grand show au parfum de nostalgie. Les gens ont chanté oh ils ont dansé. C’était tellement interessant que la fin est arrivée vite comme ça. Ses collègues artistes , Aïcha Koné, Nayanka Bell, Dan Log, Aklane… étaient calés pour l’accompagner sans oublier Chuken Pat en animateur qui a beaucoup fait rire les gens. Le moment le plus au top, c’est la décoration de l’artiste par Bandama Maurice, le Ministre ivoirien  de la culture en personne accompagné de son ex collègue Thierry Tanoh.

Mais cet anniversaire ne veut pas dire qu’il arrête de chanter deh ! Il va continuer pendant 100 ans encore !

Bailly, tu es vraiment un grand ! Comme le dirait l’autre, 45 ans, ce n’est pas 45 jours.

Qu'en pensez-vous ?