Dimanche, on n’a pas pu connaître le nouveau président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) parce que y a eu un gbangban à ce 10ème congrès qui a commencé samedi et qui devait finir Dimanche avec le vote du nouveau Président. Franck Ettien, Lance Touré et Jean-Claude Coulibaly, les trois candidats n’ont pas pu se mettre d’accord sur le nombre de ceux qui  n’étaient pas là mais qui ont donné leurs cartes à un quelqu’un pour voter pour eux. C’est ça on appelle vote par procuration. En tout cas, ça a chauffé deh !  Les journalistes de l’UNJCI ont montré qu’ils ne pouvaient pas s’asseoir comme de grands garçons pour se parler et s’entendre. César Etou, le président du congrès, a parlé jusqu’àààààà mais personne ne l’a écouté, il a démissionné en même temps. Donc on a arrêté ce congrès qui était un congrès de « gâtage de nom ». 

Qu'en pensez-vous ?